Exporter Chine Taïwan Hong-Kong Inde Corée Japon Singapour Thailande N. Zélande Australie
 
Les services
· Référencement
· Positionnement publicitaire
· A propos de Neodia
· Presse
· Contacts
Interviews
· Corine Cachard: s'implanter en Chine
· c
· c
· c
· c

 

Interview Neodia

Jérôme Gayet: le business development en Asie

Asia Exporter interroge Jérôme Gayet, un spécialiste du business development qui connait bien l'Asie.

Le business development en Asie

Quelles opportunités présentent les marchés asiatiques qui surmontent beaucoup mieux la crise que les marchés européens ?

Jérôme Gayet

Tous les pays asiatiques, en dehors de quelques rares exceptions comme la Corée du nord, sont sortis de la crise dès la fin 2009. Ils ont tous retrouvé peu ou prou leurs performances économiques d’avant la crise. Ils semblent de surcroît ignorer la récession qui perdure en Europe car, entre temps, ils ont développé leur consommation interne et les échanges avec les pays émergents comme le Brésil ou certains pays d’Afrique.

Comment saisir ces opportunités à partir de la France ?

Jérôme Gayet

C’est une excellente question ! L’Asie bouge tellement vite qu’il est difficile d’y saisir des opportunités… de France. Plus qu’ailleurs, le développement en Asie se joue là-bas… Si l’entreprise ne peut ou ne veut pas y installer une filiale, elle peut alors s’appuyer sur une structure d’appui. C’est la logique du partenariat scellé entre B.D.C et Labbrand en 2009 afin de pouvoir mieux accompagner les entreprises françaises dans leur développement en Chine et dans la plupart des pays asiatiques.

Grâce à Labbrand, B.D.C bénéficie d’une structure d’appui à Shanghai et à Singapour et d’experts des marchés asiatiques et notamment de la Chine. Protection de la marque, études de marché, études consommateurs, recherches de partenaires, stratégie branding… autant de missions qui peuvent être réalisées en proximité avec le client français et avec le marché asiatique.

La Chine a deçu de nombreuses entreprises française en raison du déséquilibre du terme de l'échange au point que nombre d'entreprises songent à reporter leurs efforts sur d'autres marchés ? A quelles conditions faut-il s'implanter sur le marché chinois ?

Jérôme Gayet

Sur ce point, je vous invite à lire la partie sur la Chine et plus généralement les BRIC dans le livre business development (www.le-business-development.com). Vous comprendrez alors que la réalité est en fait généralement différente : les entreprises françaises arrivent souvent en conquérantes dans l’empire du milieu !

Ensuite, la signature d’un contrat est vite vécue par un français comme un aboutissement dans une relation d’affaires alors qu’il ne s’agit que d’une première pierre et une base de négociation pour l’homme d’affaires chinois. Les échecs des entreprises françaises sont davantage la résultante de malentendus et de non compréhension du marché… Raison de plus pour se faire accompagner par des experts biculturels qui savent identifier rapidement les points de rupture à venir. Oui, on peut réussir et faire du business development en Chine et l’exemple de Kerneos en est la meilleure preuve, à découvrir sans attendre dans « business development » paru aux éditions Eyrolles en mai 2010.

Quels sont les marchés les plus prometteurs ?

Jérôme Gayet

A part le Japon qui n’offre pas de perspectives économiques très réjouissantes (déclin de sa population, faillite de son système politique…) tout en restant encore la deuxième économie mondiale, la plupart des pays de la zone sont très attractifs : j’ai néanmoins des favoris à savoir la Chine, le Viet Nam et l’Australie. Maintenant, il importe d’analyser le business modèle de l’entreprise avant de décider d’une expansion pays.

 

 

Editeur : Neodia International, 176, rue de grenelle, , 75007 Paris, France

Crédits: Conception et contenu: Raphaël Richard | Agence de webmarketing: Neodia | Agence de référencement: CVFM

Services webmarketing: Formation intensive au webmarketing | Guide anti Phishing | Guide anti cybersquatting | Guide du positionsquatting | Guide du commerce électronique