Exporter Chine Taïwan Hong-Kong Inde Corée Japon Singapour Thailande N. Zélande Australie
 
Les services
· Référencement
· Positionnement publicitaire
· A propos de Neodia
· Presse
· Contacts
Interviews
· Corine Cachard: s'implanter en Chine
· c
· c
· c
· c

 

Interview Neodia

Corine Cachard: s'implanter en Chine

Asia Exporter interroger Corine Cachard, une spécialiste du monde des affaires en Chine, qui effectuent des aller retour Paris Beijing presqu'aussi souvent que vous votre quotidien préféré.

Asia Exporter: Quels sont les stratégies de développement commerciale type des entreprises occidentales en Chine ?

Corine Cachard

La stratégie de développement commercial d'une entreprise occidentale en Chine passe d'abord par la connaissance de son marché, et ce comme dans tout pays. L'étude de marché reste le préalable nécessaire au choix de la méthode d'implantation. Elle se poursuit ensuite par le choix du partenaire local sur lequel l'entreprise s'appuiera, qu'il s'agisse d'un distributeur ou d'un partenaire dans une joint-venture. Ce choix là est long, difficile et pourtant primordial. La patience et la considération du long terme doivent faire partie de cette stratégie, pour qu'elle se révèle fructueuse.

Le droit de la propriété intellectuelle est-il réellement en train d'évoluer ou est-ce une position de facade des autorités chinoises ?

Corine Cachard

Le droit de la propriété intellectuelle est en train d'évoluer, même s'il est vrai que cela reste une des préoccupations majeures des entreprises occidentales qui s'implantent en Chine.

Quelles sont les garanties à prendre lorsque l'on travaille avec un partenaire chinois ?

Les garanties à prendre sont celles que l'on prendrait avec tout partenaire avec lequel on s'associe. Là encore, c'est le choix du partenaire en soit qui est déterminant pour l'avenir du partenariat.

Corine Cachard

Quels sont les savoir-faire français qui intéressent les chinois ?

Corine Cachard

Tout savoir faire est source d'intérêt, comme la diversité des thèmes abordés dans tous les comités de réflexion de l'Expo le démontre. Ceux ci restent néanmoins organisés autour du thème du développement durable, pour une croissance plus "verte",et qui intègre néanmoins les valeurs traditionnelles sur lesquels le pays s'est construit.

Les marques françaises ont-elles encore la côte ?

Corine Cachard

Les marque de luxe ont continué à s'implanter, non seulement à Beijing, Shanghai, Canton, mais aussi dans l'intérieur du pays. Elles continuent à ouvrir des boutiques, avec succès et reflètent un appétit certain pour le produit de luxe. La Haute couture s'est ainsi retrouvée défilant à Shanghai cette année, ce d'autant plus facilement que l'Expo lui a fourni un cadre exceptionnel. Le succès du pavillon français, pavillon "sensuel" a d'ailleurs bien reflété cet intérêt pour les marques et pour la culture française.

La Chine veut devenir le premier producteur de vin au monde à court terme. Quelle place pour les vins français ?

Corine Cachard

Les vins français sont extrèmement présents sur le marché chinois, et il ne faut pas d'ailleurs pas non plus omettre le cognac pour lequel la Chine reste un marché privilégié. Il serait plus difficile pour la Chine de devenir le premier producteur de vin au monde, ne serait ce que parce que chaque produit véhicule sa propre image, et qu'il serait difficile de substituer un autre produit. On revient ici sur le réflexe d'achat classique du consommateur, non sur la capacité de la Chine à produire ses propres vins, capacité qui est indiscutable.

Propos recueillis par Raphaël Richard

 

 

Editeur : Neodia International, 176, rue de grenelle, , 75007 Paris, France

Crédits: Conception et contenu: Raphaël Richard | Agence de webmarketing: Neodia | Agence de référencement: CVFM

Services webmarketing: Formation intensive au webmarketing | Guide anti Phishing | Guide anti cybersquatting | Guide du positionsquatting | Guide du commerce électronique